Transactions Immobilier Commercial : Avis pour Prévenir les Conflits

Chez Boyer Law Firm, nous avons représenté des courtiers, des agents immobiliers et des acheteurs de biens commerciaux. Il est fréquent d’avoir des désaccords sur les négociations immobilières parce que le désaccord fait partie du processus de négociation. Parfois, l’acheteur n’est pas d’accord sur le prix d’achat avec le vendeur. Une autre fois, c’est le vendeur qui n’est pas d’accord sur la question de savoir si c’est lui qui doit une commission au courtier si l’affaire n’est jamais conclue. Quand le désaccord est important, il est parfois judicieux de régler les différends. Indépendamment du désaccord, cependant, beaucoup de ces problèmes auraient pu être résolus avant qu’ils ne se produisent.

Voici quelques conseils pour assurer une transaction en douceur

  1. Mettez Tout par Ecrit

L’erreur numéro un que font nombre de clients est qu’ils ne mettent pas tous les aspects de l’accord par écrit. Il est essentiel de réduire tous les termes de l’accord en les écrivant spécifiquement dans le contrat. Afin d’éviter que la partie adverse puisse insister pour reprendre sa parole, vous devez tout obtenir par écrit et lui faire signer tous les documents. Si vous n’avez pas un document signé, il sera beaucoup plus difficile d’appliquer le terme que vous souhaitez appliquer. Il existe des avenues potentielles pour obtenir que des paroles échangées puissent être présentées auprès des tribunaux comme preuve pour modifier un contrat existant ; cependant, les tribunaux hésitent à le faire et il sera beaucoup plus facile de présenter une preuve écrite.

  1. Tous les Moyens de Communications sont susceptibles d’être Admis en Cour

En outre, de nombreux clients font l’erreur d’envoyer des courriels, des textes ou des messages vocaux sans réfléchir à deux fois sur la façon dont cela pourrait les affecter pendant les litiges. Des textes écrits sous la colère ou en caractères gras peuvent vous êtres néfastes face à un jury si ils sont admissibles comme preuves lors d’un procès. En règle générale, vous devriez hésiter à envoyer tout ce qui pourrait causer un dommage à votre cas devant les tribunaux. De même, vous devez enregistrer les courriels ou les textes que vous recevez à l’égard d’une transaction immobilière.

  1. Assurez-vous que Votre Contrat est Exécutoire

Vous devriez consulter un avocat si vous avez des questions sur la force exécutoire de votre contrat. Que vous soyez un agent immobilier, un vendeur ou un acheteur, vous devriez toujours avoir un examen professionnel expérimenté sur tous les documents. Consulter un avocat avant la création du contrat réduira considérablement les risques de litiges futurs découlant de votre transaction immobilière. Chez Boyer Law Firm, nous avons des avocats expérimentés qui souhaitent travailler avec vous. Contactez-nous dès aujourd’hui !

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!