Short Sale

Un « short sale » est la vente d’une propriété à un tiers, à un prix inférieur au montant du prêt hypothécaire, la banque acceptant de réaliser une perte.

Le propriétaire du bien, voulant éviter une saisie, essaye alors de mettre sa propriété sur le marché, à un prix inférieur au montant du prêt, espérant que la banque acceptera une perte.

Il faut comprendre, qu’à ce stade, les propriétés qui sont proposées sur le marché sont offertes à un prix que l’on espère que la banque acceptera. Ce prix demandé est donc un prix virtuel car rien ne dit que la banque l’acceptera. Ce sont ces prix bas qui trompent souvent les acheteurs qui se voient réaliser d’excellentes affaires, mais la réalité est parfois toute autre.

Lorsqu’un acheteur se présente et soumet une offre d’achat à ce prix virtuel, l’offre est transmise à la banque prêteuse qui met parfois plusieurs semaines pour accepter ou refuser le prix proposé.

Dans certains cas, le propriétaire a quitté la propriété, ce qui entraine la coupure de l’eau et de l’électricité et la maison risque de se dégrader.

Si la banque accepte l’offre et que la propriété n’est pas trop dégradée, il y de bonnes affaires à réaliser.

Si la banque ne recoit aucune offre ou des offres trop basses, la banque entreprend les démarches afin que la propriété soit vendue en vente publique. C’est alors la phase de foreclosure.

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!