Recours pour les Créanciers

Un transfert frauduleux se produit lorsque le débiteur transmet le titre de ses biens réels ou personnels à un tiers dans l’intention d’empêcher un créancier de collecter. Par conséquent, la Loi Uniforme sur le Transfert Frauduleux de la Floride (FUFTA) prévoit des recours pour les créanciers contre les bénéficiaires frauduleux.

Recours

Prévention du Transfert : Une prévention du transfert permet à un créancier d’éviter le transfert et de chercher à récupérer l’actif frauduleusement transféré.

Saisie-Arrêt : La saisie-arrêt est un processus légal où le tribunal désigne des biens spécifiques appartenant au débiteur qui doit être transféré au créancier ou vendu au profit du créancier. Généralement, les saisies-arrêts empêchent les débiteurs de vendre des biens jusqu’à ce qu’au moment où ils ont payés leurs dettes.

Injonction : Un créancier peut obtenir une injonction ordonnée par le tribunal contre le cessionnaire pour d’autres transferts. Une injonction est une ordonnance du tribunal qui restreint un acte. Dans ce cas, l’acte restreint fera d’autres transferts. Dans ce cas, l’action interdite serait de faire plus de transfert d’avoirs.

Exécution : Un bref d’exécution autorise le créancier à prendre des mesures pour recueillir le jugement. Les créanciers utilisent des mandats d’exécution pour saisir les actifs du débiteur. En outre, un créancier peut exécuter contre un tiers qui est en possession de la propriété du débiteur.

Choisir un Recours

Les créanciers veulent probablement savoir s’ils sont en mesure de choisir le recours dont ils disposent. Dans In re Davis, le tribunal a jugé que les articles 726.108 et 726.109 donnent au créancier un choix de recours. In re Davis, 403 B.R. 914, 920 (Fla. M.D. 2009). Le tribunal note qu’un créancier peut soit éviter un transfert et demander le recouvrement contre l’actif frauduleusement transféré, soit recevoir un jugement en argent contre le cessionnaire. Id. 

En outre, la question se pose de savoir si les tribunaux ne préfèrent pas éviter le transfert sur les dommages et intérêts. Il y a une répartition de l’autorité quant à savoir si les tribunaux préfèrent l’évitement sur les réparations pécuniaires. Cependant, la jurisprudence démontre que certaines circonstances factuelles telles que l’impraticabilité influencent la préférence du tribunal.

Si vous êtes un créancier et avez des questions pour savoir quels sont les recours dont vous disposez pour le recouvrement auprès d’un débiteur, contactez-nous. Nous sommes impatients de vous aider.

Print Friendly, PDF & Email
error: Content is protected !!